CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Periodismo del siglo XXI. Tu opinión nos interesa.

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Las Agencias de
Noticias en la Era Digital. Tu opinión nos interesa.

2018-02-13   13:03:56   FRANCÉS
Le Mexique et la France collaborent en matière anti-enlèvements

Mexico, le 13 février (Notimex).- Afin de faire face au crime d'enlèvement, les gouvernements mexicain et français ont échangé des expériences réussies dans les techniques anti-kidnapping, ce qui permettra la professionnalisation et la mise à jour du personnel chargé de le combattre.

C’est pourquoi, le cours « Les Techniques d'Investigation Spécialisée en Enlèvement » s'est tenu à Michoacán, auquel ont participé 42 fonctionnaires affectés à 16 Unités anti-enlèvements du pays ; lors de cet événement des expériences de gestion de crise et de négociation d'otages ont été échangées avec du personnel de l'Unité Spécialisée d'Intervention (RAID) de la Police Nationale Française.

Le Ministère de l'Intérieur a déclaré dans un communiqué qu'il s'agit du premier événement de formation dans le cadre du Mémorandum d'entente entre le gouvernement de la République française et l'ambassade de France au Mexique et la dépendance mexicaine, par le biais de la Coordination Nationale anti-enlèvements (Conase).

Lors de la réunion, des exemples de réussite ont été présentés par les autorités françaises sur la question de l'assistance aux victimes d'actes criminels, et de la part de la délégation mexicaine, le modèle approuvé d'Unité Anti-enlèvement promu dans la Stratégie Nationale sur le sujet.

Dans le forum d'une durée de deux semaines, diverses techniques ont également été analysées afin de privilégier la sécurité des citoyens et des victimes lors d'enlèvements.

De même, l'agence fédérale a souligné que les membres des Unités anti-enlèvement ont été dotés d'outils que leur permettront de présenter devant l'autorité judiciaire correspondante les personnes qui participent à des événements de ce type, afin qu'elles soient sanctionnées conformément à la loi.

La Segob a souligné que, dans le cadre de la Stratégie Nationale anti-enlèvements, la Conase promeut des programmes d'échange de bonnes pratiques entre les autorités, dans le but de professionnaliser les membres de l'UECS, et de mettre à jour les protocoles d'action ministérielle, des experts et des policiers sur la prévention, l'enquête et la punition du crime d'enlèvement.

NTX/PCR/SGR/AMG

94 1