CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Periodismo del siglo XXI. Tu opinión nos interesa.

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Las Agencias de
Noticias en la Era Digital. Tu opinión nos interesa.

2018-06-12   12:59:08   FRANCÉS
Le Mexique est le cinquième plus grand destinataire d'envois de fonds

Washington, le 12 juin (Notimex).- Les envois de fonds vers le Mexique ont augmenté de 6,6 % en 2017 pour atteindre 31 milliards de dollars, ce qui en fait le cinquième plus grand destinataire de ces flux dans le monde cette année-là, a révélé la Banque mondiale (BM).

La hausse a été alimentée par la forte croissance aux États-Unis, le principal point d'origine de ces flux, ainsi que par le resserrement de l'application des lois migratoires par l'administration du président Donald Trump.

Selon le rapport « Migration and Remittances », les migrants mexicains, comme d'autres qui envoient des fonds, transfèrent leur épargne dans leur pays « en prévision d'un court séjour aux Etats-Unis ».

En 2017, les immigrants mexicains vivant aux États-Unis ont envoyé des fonds à leur pays pour près de 11,6 milliards de dollars, ce qui en fait le principal point d'origine des envois de fonds reçus l'année dernière.

Le Canada, l'Espagne, la France, l'Allemagne et l'Italie sont quelques pays qui ont également effectué d'importants transferts de fonds au Mexique.

Bien que le Mexique se soit placé à la tête des pays latino-américains en termes de valeur des envois de fonds, d'autres ont enregistré des hausses de pourcentage plus élevées et ont contribué à des expéditions atteignant 80 milliards de dollars en 2017 et progressant de 8,7 %.

La Banque Mondiale a décrit comme robuste la croissance de 15 % enregistrée en Colombie, suivie par le Guatemala avec 14,3 % ; le Honduras avec 12 %, le Nicaragua avec 10 % et le Salvador avec 9,7 %.

Il prévoit que les envois de fonds enregistreront une croissance globale de 4,3 % cette année pour atteindre 83 milliards de dollars, soutenu par une amélioration du marché du travail aux États-Unis et les perspectives d'une croissance plus forte en Espagne et en Italie.

NTX/I/RBV/JGN/AMG

274 1