CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Periodismo del siglo XXI. Tu opinión nos interesa.

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Las Agencias de
Noticias en la Era Digital. Tu opinión nos interesa.

2018-10-11   14:16:31   FRANCÉS
Les paysans mexicains, les vrais ingénieurs agricoles

Mexico, le 11 octobre (Notimex) - Grâce à la participation des petits agriculteurs mexicains, on a aujourd'hui d’une grande diversité génétique de grains tels que le maïs, dont l'évolution millénaire a permis d'avoir l'un des aliments de base pour le monde.

Cela a été révélé par l'étude intitulée « Les conséquences évolutives et l’approvisionnement en aliments de la domestication continue du maïs par les paysans mexicains », qui montre comment la participation de ces producteurs a contribué avec d'importants progrès à l’agriculture.

Dirigé par le chercheur Mauricio Bellón, de la Commission nationale pour la connaissance et l'utilisation de la biodiversité (Conabio, pour son acronyme en espagnol), et par Alicia Mastretta, du Conseil national pour la science et la technologie (Conacyt, pour son acronyme en espagnol), ce travail a récemment été publié dans « Proceedings of the Royal Society B » sous le titre « Evolutionary and food supply implications of ongoing maize domestication by Mexican campesinos ».

La Conabio a indiqué que la domestication n'est pas seulement un exemple fascinant d'évolution, c'est aussi un processus qui a changé le cours de l'histoire humaine et qui continue à influencer le destin de l'humanité.

Cette étude a montré que, contrairement à la perception largement répandue selon laquelle les agriculteurs contribuent peu à l'approvisionnement national en ce grain, leur contribution est en fait plus que substantielle.

Cependant, malgré l'importance du travail des agriculteurs mexicains, leur impact évolutif et leur contribution à l'approvisionnement en aliments (liée à la domestication actuelle du maïs) n'avaient pas été quantifiés et analysés jusqu’à présent.

L'objectif de l'étude était d'examiner les implications pour l'évolution et la sécurité alimentaire, de l'échelle et de la portée, sous laquelle, les paysans produissent de maïs.

La Conabio a souligné que le Mexique est le centre d'origine, de diversification et de domestication du maïs, et maintient actuellement une large gamme de variétés cultivées connues sous le nom de variétés indigènes ou races autochtones (aussi commu comme « maïs criollo »).

Ces variétés sont regroupées en 59 races de maïs qui contiennent un niveau impressionnant de diversité génétique, même au sein d'une même race.

C'est ainsi que le travail des agriculteurs permet de conserver vivant le processus d'évolution généré par la remarquable diversité génétique de la culture du maïs, selon l'étude.

Par la suite de la grande diversité du maïs cultivé par les paysans et de l'adaptabilité extraordinaire des races indigènes à des conditions agroécologiques très diverses, ces agriculteurs sont capables de produire à grande échelle et dans des environnements très divers, y compris des zones où il y a peu de chances que  les variétés améliorées de s'adapter.

À cela s'ajoute la pratique paysanne de la conservation et du partage des semences, ainsi que de leur replantation chaque saison. De plus, en vertu du nombre énorme de plants de maïs qui sont semés et reproduites localement chaque année, la possibilité de créer une nouvelle variation génétique augmente.

NTX/EGL/LCH/PAP/SAMG

109 2