CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

CONTRATA EL SERVICIO
+52 (55) 5420-1119
+52 (55) 5420-1154
+52 (55) 5420-1188
atencioncliente@notimex.com.mx
ventasnacionales@notimex.com.mx
informacionclientes@notimex.com.mx

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Periodismo del siglo XXI. Tu opinión nos interesa.

NTX E-BOOK

Descarga nuestro libro digital: Las Agencias de
Noticias en la Era Digital. Tu opinión nos interesa.

2019-05-15   11:14:46   FRANCÉS
Theresa May: Le Parlement britannique votera pour le Brexit en juin pour la quatrième et dernière fois

Londres, le 15 mai (Notimex).- La Chambre des communes votera pour la quatrième et dernière fois l'accord de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE) lors de la première semaine de juin prochain, indépendamment du fait que le gouvernement conservateur et le parti travailliste soient parvenus ou non à un accord à cette date.

Downing Street a informé que la loi sur l'accord de retraite serait votée au cours de la première semaine à partir du 3 juin et qu'il n'y aurait pas d'autre vote si le plan était rejeté par les législateurs, selon un bureau de la BBC de Londres.

« Il est donc impératif que nous le fassions si le Royaume-Uni va quitter l'Union européenne avant les vacances parlementaires de l'été », a déclaré un porte-parole du gouvernement.

Au cas où la proposition de retrait du bloc communautaire de la Première ministre Theresa May ne soit pas approuvée par les parlementaires, le Royaume-Uni envisage de ne pas négocier ni révoquer l'article 50, qui régit le processus de sortie.

Le Commonwealth ne prévoit pas de prolonger cette prorogation après le 31 octobre, date limite pour la sortie du bloc communautaire, a signalé la BBC. La veille, la ministre a rencontré le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn à la recherche d'un consensus sur le Brexit ; toutefois, ils n'ont fait aucun progrès.

Un porte-parole du gouvernement a déclaré que la Première ministre avait ratifié sa détermination « à conclure les pourparlers et à se conformer aux résultats du référendum pour sortir du Commonwealth ».

Par ailleurs, Corbyn a émis « des doutes sur la crédibilité des engagements du gouvernement, suite aux déclarations des parlementaires conservateurs et des ministres du cabinet qui ont cherché à remplacer le Premier ministre », selon les déclarations d’un porte-parole du parti travailliste.

NTX/I/MMMM/JEH/SAMG

144 2